Banks Kourouma, un serial entrepreneur passioné

Série d'interview sur le succès

Pour ce premier article j’ai eu l’opportunité d’interviewer un entrepreneur à succès que j’ai rencontré ici à Kinshasa et avec qui nous avons tissé de solides liens.

Il opère dans plusieurs secteurs entre autre la télécommunication à travers son entreprise SERVICO TELECOM, qui est présente dans 3 pays dont le Mali, le Sénégal et la Guinée.

BANDIOUGOU KOUROUMA dit BANKS a créé sa première entreprise à l’âge de 21ans alors qu’il était encore étudiant en France. De là, il s’est developpé et a créé plusieurs autres entreprises, a des contrats de partenariat avec des géants du télécom comme ORANGE, SFR et BOUYGUES TELECOM. Il a un désir brûlant dans son coeur, c’est celui de voir les jeunes africains contribuer massivement au développement de l’afrique à travers l’ entrepreunariat.

Au cours de cette interview Mr BANKS nous relate son parcours et par la même occasion en profite pour conseiller les plus jeunes concernant l’entrepreunariat.

 

JulKa: QUI EST Mr BANKS?

BANKS: Je suis un chef d’entreprise qui est issu d’une famille modeste d’origine Guinéenne et de nationalité Italo Malienne.  Je suis titulaire d’un diplôme d’ingénieur en Electro Technique et d’un Master 2 en gestion d’entreprise. Chef d’entreprise depuis 15ans dans différents secteurs et différents pays.

 

JulKa: QUELLE RAISON VOUS A POUSSE A ENTREPRENDRE?

BANKS: L’entrepreunariat s’est imposée comme une évidence pour moi car je suis un passionné qui aime tout tenter et aussi la liberté de se réaliser à sa guise ainsi qu’une soif de découvrir de nouveaux horizons. Le fait de contribuer à édifier quelque chose qui me survive et de positif.

JulKa: QUELS SONT LES PLUS GROS OBSTACLES QUE VOUS AVEZ RENCONTRES?

BANKS: Les principaux obstacles pour entreprendre sont surtout la mise en place du projet car faute d’appui et de conseil, les plus belles idées finissent à la poubelle. J’ai rencontré beaucoup de difficultés à mettre en place mon projet car les moyens finaciers manquaient. Il fallait aussi convaincre les clients à venir chez nous malgré les reticences du fait d’être nouveau et souvent inexperimenté. C’est le cas de beaucoup des start-up aujourd’hui.

 

JulKa: AUJOURD’HUI VOUS ETES UN ENTREPRENEUR A SUCCES, QUEL EST CET ELEMENT QUI SEPARE L’ENTREPRENEUR A SUCCES DE CELUI QUI PEINE A S’EN SORTIR?

BANKS: Avec le succès on accumule aussi de l’expérience grâce aux échecs et à la différence des autres on est plus aguerris et plus nantis pour franchir certains paliers et aller vers des projets d’envergure. Toujours est il que souvent la frontière est mince entre le succès et l’échec et les deux sont liés et demandent toujours une interpretation mesurée et réflechie.

 

JulKa: QUEL CONSEIL DONNEREZ VOUS A TOUS CEUX QUI VOUS LISENT?

BANKS: Pour les lecteurs je vous dirai de vous inspirer de votre environnement pour mettre en place quelque chose d’indispensable et là vous aurez les clés du succès qui n’est jamais définitif et demande à l’entretenir.

 

Vos échecs sont de futurs succès alors ne lâchez rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *