A la découverte d’un jeune leader congolais

Série d'interview sur le succès

Cette semaine nous sommes allé  à la rencontre d’un jeune leader qui fait la différence au sein d’une organisation qui a un impact très positif sur des millions de congolais.

 

JK: QUI EST HERITIER ILELE ET QUE FAIT IL? 

H.I: Né à Kisangani ex province Orientale. Administrateur de Bureau, Gestionnaire des Ressources Humaines, Leadership des équipes dans un environnement multiculturel, Conférencier et mentor, Avocat au barreau de Kinshasa et juriste des entreprises pétrolière(Petrobaf). Actuellement Directeur Exécutif et Fondateur de Global Synergy United (GSU).

Détenteur d’un diplôme international en Anglais au Congo American Language Institute (CALI) en 2018, certificat en Leadership à Buswe Institute en 2018, certificat en Leadership Management et changement Organisationnel au CIDE (une plateforme de développement de capital humain) en 2018, certificat international en Ressources Humaines délivré par les chambres de commerce de Londres et de Bruxelles en 2017, Licence en Droit Privé et Judiciaire à l’Université de Kisangani (UNIKIS) en 2016, certificat International en Droit Pénal International délivré par la Cour Pénale Internationale et Avocat Sans Frontière en 2015.

Jusqu’ici mes plus grandes réalisations ont été au côté de mon mentor et ami le Docteur Michel MUVUDI au sein de la plateforme de développement du capital humain  appelée Groupe CIDE – RDC SOLIDARITE qu’il coordonne .

C’est au sein de celle-ci que j’ai développé mon leadership, notez qu’elle est répandue dans toutes les 26 provinces de la République.

 

JK: QU’EST-CE QUI  VOUS A MOTIVE A FAIRE DES ETUDES DE DROIT ET INTEGRER UNE DES ORGANISATIONS LES PLUS REPENDUES EN RDC ?

H.I: Ma motivation de faire les études en droit est partie de mon envie et de mes soucis d’apporter un appui aux personnes marginalisées dans la société, considérées comme de vulnérables compte tenu de leurs situations sociales. Nul ignore que dans une société comme la notre la justice est perçue comme une propriété des riches ou des personnes de la classe bourgeoise, qui ne peuvent en aucun cas faire objet de condamnation. En vivant toute cette situation dans ma communauté j’étais très motivé d’aller faire le droit pour devenir un éminent avocat, défenseur des personnes vulnérables. Le droit est une passion pour moi car j’étais bercé par des éminentes personnalités qui nous ont donnés le goût de l’excellence et m’ont aidé à être noyé dans le bain juridique.

Ma motivation de faire partie du CIDE (Compétence Intelligence Développement Intelligence), se résume sur ma modeste personne. D’abord permettez-moi de bien présenter le CIDE,  c’est une plateforme de développement du capital humain ou un réseau de développement humain basé en République Démocratique du Congo partenaire officiel du Ministère de la Santé et de l’Education depuis 2016. Je suis membre du CIDE depuis 2016 dans lequel j’ai assumé successivement les fonctions de Coordonnateur Provincial de Kinshasa 2 et actuellement Administrateur Gestionnaire de la Centrale(Siège) du CIDE. Faire partie du CIDE et occuper une si grande responsabilité n’a pas était une faveur. Pour la petite histoire j’avais postulé en 2016 à l’appel de candidature du Docteur Michel Muvudi, Team Leader et promoteur du CIDE, puis j’étais rappelé pour l’entretien et retenu comme Coordonnateur Provincial de Kinshasa 2 à l’époque. En étant dans un groupe comme celui-ci j’ai appris à développer un caractère de partage et le sens d’écoute, parce que je suis chaque jour en contact avec des personnes qui font face à des problèmes liés au développement personnel mais aussi ma motivation intrinsèque est basée sur la vision de changement et la transformation de la personne humaine en RDC que le CIDE porte à l’horizon 2050

JK: PARLEZ NOUS DE VOTRE ORGANISATION « GLOBAL SYNERGY UNITED »

H.IGlobal Synergy United est un Etablissement d’utilité publique de droit congolais régit par la loi N° 004-2001 du 20 Juillet 2001 portant dispositions générales applicables aux Associations sans but lucratif et aux Etablissements d’utilité publique. Nous avons mis en place GSU pour identifier les jeunes leaders de la RD Congo, de 18 à 35 ans, pour les réunir dans une communauté qui leur permettra de s’inspirer mutuellement en vue de la création d’une vision commune, celle d’un Congo meilleur qu’ils porteront, qu’ils partageront et qu’ils défendront.

Ensuite mettre en place un réseau mondial de jeunes leaders congolais ; outiller les jeunes talentueux et la femme pour contribuer à la croissance et à l’amélioration de la gouvernance politique et économique de leurs communautés, tout en encourageant le réseautage et le partenariat.  Mobiliser toutes les forces sociales dans l’importance de promouvoir les investissements qui permettront l’intégration sociale et l’autonomisation des jeunes et de la femme ; l’éducation civique pour un engagement citoyen responsable, les nouvelles technologies, l’équité-genre et l’entreprenariat créateur des richesses pris en compte dans le processus. Mener un plaidoyer pour la ratification et la mise en œuvre des textes et instruments internationaux relatifs à la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et de la femme, et à l’épanouissement de l’enfant. Épauler aussi le pouvoir public dans sa mission de créer un environnement favorable à la lutte contre l’ignorance et la pauvreté, et au relèvement des communautés locales au niveau national et international.

JK: QUEL EST VOTRE POINT DE VUE SUR LA QUESTION DU LEADERSHIP DE LA JEUNESSE CONGOLAISE ?

H.I: Le leadership de la jeunesse congolaise souffre aujourd’hui suite à la qualité de vie que la grande partie de la jeunesse congolaise mène.  Je m’explique « la jeunesse est exposée au chômage, manque de prise en charge, ceci ne permet pas aux jeunes d’être conscient de leurs raisons de vivre, de leurs rôles dans la société, parce qu’ils ont perdus les valeurs (partage, solidarité, bonne gouvernance, auto prise en charge. Rappelez-vous que les personnes qui ont détruit ce pays étaient des excellents étudiants ou des éminents professeurs des universités européennes (Bordeaux, Sorbonne, Harvard, ULB…) mais ils n’avaient absolument pas de valeurs.

C’est dans cette catégorie que se trouvent  ces jeunes congolais qui dans le passé  ont occupés des postes de décisions au sein des institutions publiques, mais malheureusement ont fait preuve de médiocrité en se livrant au détournement de deniers public. Nous devons impérativement changer en devenant des leaders en 3V dont la Volonté du changement, Vision du développement et Valeur d’excellence capable de transformer le destin de ce beau pays en appliquant un Leadership transformationnel

JK: QUEL EST L’IMPACT DE VOTRE LEADERSHIP DANS VOTRE MILIEU PROFESSIONNEL ET QUELS SONT VOS REVES POUR LA JEUNESSE CONGOLAISE ?

H.I: A ce jour mon leadership a contribué au developpement du Groupe CIDE RDC SOLIDARITE, en facilitant l’implantation du CIDE dans 96 villes  et 145 territoires. Avec notre objectif 96 x 145 qui consistait à implanter le reseau partout en RDC. Aujourd’hui nous planifions un deplacement avec le Team Leader (Dr Michel Muvudi) à Brazzaville pour l’installation du CIDE CONGO SOLIDARITE,  Nous avons apporté de l’expertise pour le developpement de plusieurs structures de developpement communautaire ce qui nous a méné à créer  en juin dernier le noyau des jeunes leaders congolais habitant à kinshasa pour  la deuxieme édition (cohorte) de la Conference des jeunes Leaders Congolais qui s’etait tenue à Goma.

Personnellement j’essaie au maximum de partager une énergie positive au sein de communauté et d’aider un bon nombre des jeunes de ma génération à s’approcher de leurs rêves, je suis conscient  du chemin à faire personnellement car il faut de la stabilité pour aider et contribuer au changement de la vie d’un jeune.

Mon rêve…??? Créer une synergie ou un grand écosystème de développement pour rendre les jeunes productifs

JK: VOTRE DERNIER MOT…??

H.I: Je suis très fier de la qualité du travail de votre blog et de vos récentes interventions comme conférencier motivateur, nous espérons bâtir ensemble un pays plus beau qu’avant, car une autre RDC est possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *